ICOM KYOTO 2019

25ème Conférence générale

1-7 Septembre, 2019

Discours principaux

 

2 sept. (lun.) J2

Kengo Kuma

Kengo Kuma est né à Yokohama en 1954 et il obtient sa maîtrise à l’université de Tokyo en 1979. En 1990, il fonde sa propre agence Kengo Kuma & Associates, qui conçoit aujourd'hui une grande variété de projets à travers le monde avec plus de 200 architectes basés à Tokyo, en Chine et à Paris. Après avoir enseigné à l’université Keio, il devient professeur à l’École supérieure d’architecture de l’université de Tokyo en 2009.
Kengo Kuma obtient le prix annuel de l’Institut d’architecture du Japon en 1997 pour la Scène de no dans la forêt puis le prix Mainichi des arts en 2010 pour le Musée Nezu. Ses travaux récents comptent le Musée d’Art Suntory, le Centre d’information touristique et culturelle d’Asakusa, le Aore Nagaoka, le Kabuki-za, la Cité des Artsde Besançon, le FracPACA et le V&A Dundee. Kengo Kuma & Associates participe, en collaboration avec Taisei Corporation et Azusa Sekkei, à la construction du Nouveau stade olympique national du Japon.
Kengo Kuma est par ailleurs l’auteur de nombreux livres dont la plupart a été traduite en chinois et en coréen. Ses ouvrages majeurs, Anti-ObjectNatural Architecture et Small Architectureont été publiés en anglais aux éditions AA Publications, les presses de la prestigieuse institution d’architecture britannique AA School.

Site internet: http://kkaa.co.jp/

©PEY INADA

Titre du discours :
à annoncer
Date :
Lundi 2 septembre 2019
Lieu:
Hall principal, Centre International de Conférence de Kyoto (ICC Kyoto)

Œuvres principales

Kodama(ITALY)

Kodama (Italie)
©Kengo Kuma & Associates

浅草文化観光センター

Centre d’information touristique et culturelle d’Asakusa
© Takeshi YAMAGISHI

梼原 木橋ミュージアム

Musée du pont de bois Yusuhara
©Takumi Ota

 

 

3 sept. (mar.) J3

Sebastião Salgado

Sebastião Salgado, né en 1944 dans le Minas Gerais au Brésil, vit à Paris.
Economiste de formation, il débute sa carrière de photographe professionnel en 1973 à Paris ; il travaille avec plusieurs agences de photo jusqu’en 1994, quand Lélia Wanick Salgado et Salgado fondent Amazonas images, exclusivement dédiée à son travail.
Il voyage dans plus de 100 pays pour ses projets photographiques, qui, au-delà de nombreuses publications dans la presse internationale, ont été présentés dans les livres.
Des expositions itinérantes de ces travaux ont été et continuent d’être présentées dans des grands musées et galeries sur tous les continents.
Salgado travaille actuellement sur un projet photographique ayant pour thème les communautés indigènes dont le territoire est la forêt amazonienne au Brésil. Ce travail sera présenté sous forme de livres et d’expositions en 2021.
Sebastião Salgado a été récompensé par de très nombreux prix pour son travail, parmi lesquels Grand Prix National, Ministère de la Culture et de la Francophonie, France. En 2016 il fut nommé Chevalier de la Légion d’Honneur, et fut élu membre de l’Académie des Beaux-arts de l’Institut de France. En 2019 il fut élu membre honoraire de l'American Academy of Arts and Letters, Etats-Unis.

©Yann Arthus-Bertrand

Titre du discours:
à annoncer
Date:
Mardi 3 septembre 2019
Lieu:
Hall principal, Centre International de Conférence de Kyoto (ICC Kyoto)

Œuvres principales

Chemical sprays protect this fire fighter against the heat of the flames.

Combattant du feu protégé de la température des flammes par vaporisation de produits chimiques. Gisement de pétrole du Grand Burhan, après la guerre du Golfe. Koweit, 1991.

Korubo members of the Pinu family.

Membres korubo de la famille Pinu.
Territoire indien de la Vallée de Javari.
Etat de Amazonas, Brési, 2017.

Group of Waura fishing in the Piulaga Lake.

Groupe de Waura pêchant dans le lac de Piyulaga.
Haut-Xingu, Mato Grosso, Brésil. 2005.

 

 

4 sept. (mer.) J4

Cai Guo-Qiang

Cai Guo-Qiang est un artiste né en 1957 à Quanzhou en Chine. Il a été formé à la conception scénographique à l'Académie de théâtre de Shanghai de 1981 à 1985 et son œuvre a depuis investi de multiples supports artistiques y compris le dessin, les installations, la vidéo et les performances. Cai a commencé à expérimenter la poudre à canon dans sa ville natale de Quanzhou et a poursuivi l'exploration de ses propriétés lors de son séjour au Japon de 1986 à 1995. Cette recherche l'a conduit au développement des événements explosifs en plein air si caractéristiques de son travail. Cai tire le fondement conceptuel de son œuvre de la philosophie orientale et des problèmes de société contemporains, permettant ainsi à ses travaux de mettre en lumière l’histoire et la culture ainsi que de produire un échange entre les spectateurs et le vaste univers qui les entoure. Son art explosif et ses installations sont imprégnés d'une force qui transcende le plan bidimensionnel pour engager le dialogue avec la société et la nature.

Cai a été récompensé du Lion d'Or à la Biennale de Venise en 1999, du Prix d'Art d'Hiroshima en 2007 et du Prix de la culture asiatique de Fukuoka en 2009. En 2012, il a l'honneur de devenir Lauréat du prestigieux Praemium Imperiale, puis la même année, d'être nominé comme l'un des cinq artistes à recevoir la première Médaille des Arts du département d’État des États-Unis pour son engagement exceptionnel en faveur des échanges culturels internationaux.

Il vit et travaille actuellement à New York.

Site internet:https://caiguoqiang.com/

Cai Guo-Qiang devant son œuvre Dessin à la poudre à canon colorée pour la Ville aux Fleurs dans le Ciel : Manifestation explosive de jour pour Florence, Galeries Uffizi, 2018.
Photo d'Yvonne Zhao, avec l'aimable permission de Cai Studio

Titre du discours :
à annoncer
Date :
Mercredi 4 septembre 2019
Lieu:
Hall principal, Centre International de Conférence de Kyoto (ICC Kyoto)

Œuvres principales

Color Gunpowder Drawing for City of Flowers in the Sky

Dessin à la poudre à canon colorée pour la Ville aux Fleurs dans le Ciel : Manifestation explosive de jour pour Florence 2018
Photo de Wen-You Cai, avec l'aimable permission de Cai Studio

Footprints of History: Fireworks Project for the Opening Ceremony of the 2008 Beijing Olympic Games

Les Empreintes de l'Histoire : Projet pyrotechnique pour la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques 2008 de Beijing, 2008
Photo de Hiro Ihara, avec l'aimable permission de Cai Studio

Heritage, 2013

Héritage, 2013
Photographe : Natasha Harth, QAGOMA
Avec l'aimable permission de : Queensland Art Gallery | Galerie d'Art Moderne